F.B.N Conservation – Les déversements continuent!

Les déversements continuent !

Le rôle de B.A.S.S. ne se confine pas qu’à l’organisation de compétitions. Son programme « Conservation » s’inscrit dans une démarche plus générale, à long terme, permettant aux populations de black bass de se développer.

Le 4 février dernier, B.A.S.S. a procédé à un déversement de 150 kilos de black bass sur le lac de Biscarrosse-Parentis-Ste Eulalie, avec l’aide de l’AAPPMA de Gastes-Ste Eulalie et de Gastes Nautic Pêche. Le financement a été obtenu grâce aux donations de Bruno Dutrain (Sté S.D.B.G.) et Yon Dupaquier (Sté Métal 64), deux compétiteurs toujours présents et toujours prêts à mettre la main à la poche pour la bonne cause.
Les poissons ont pu être répartis sur la partie ouest du lac.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Auparavant, l’AAPPMA de Gastes-Ste Eulalie avait déjà procédé à un autre empoissonnement en black bass de 150 kilos également. Mais c’était en novembre et à cette époque de l’année où la pêche était encore ouverte, l’AAPPMA a jugé bon de ne pas communiquer sur cet événement.
Maintenant que la pêche est fermée, on peut le dire : c’est 400 kilos de black bass tout neufs qui ont rejoint les eaux du lac, car 100 kilos supplémentaires ont été lâchés sur ce même lac par nos amis de l’AAPPMA de Parentis-en-Born en novembre dernier.
Il faut rappeler que depuis la première manche Garmin France B.A.S.S. Nation et le programme de  « Conservation » mis en place à cette époque (en 2016), c’est près d’une tonne de black bass qui a été déversée, par l’AAPPMA de Parentis, celle de Gastes-Ste Eulalie et B.A.S.S.
Et ce programme porte ses fruits aujourd’hui : les prises se multiplient et les bass sont signalés un peu partout sur le lac, dans les marais, les ports et près des berges, mais également et c’est nouveau, sous les puits de pétrole et dans les herbiers de pleine eau. Le bass est en train de retrouver sa place d’antant sur ce magnifique lac, géré par deux AAPMA qui croient en lui.

On tient le bon bout, ne le lâchons pas !

Empoissonnement B.A.S.S. – Gastes 2017

France B.A.S.S. Nation a financé grâce à l’aide de ses sponsors et de ses compétiteurs un empoissonnement en black-bass à la suite de la manche de Gastes.
Les bénévoles de l’AAPPMA de Ste Eulalie et l’antenne régionale Black-Bass France se sont donc donnés rendez-vous sur le lac de Biscarrosse-Parentis-Ste Eulalie pour relâcher les 160 kg de bass issus des établissements Faget.

Benoît Claverie, Dimitri Guilbaud, Bastien Nicolay, Jean Neyraud, Daniel Raynaud et les membres de l’AAPPMA dont son Président Jean-Luc Cigrand ont retroussé leurs manches pour disséminer de manière ciblée des poissons de 20 à 45 cm, sous les directives de Christophe Hugues, correspondant régional BBF. En fin connaisseur des populations de black-bass du lac et suivant les meilleures recommandations scientifiques actuelles en matière de déversement de poissons adultes, les spots ne furent pas choisis au hasard. Car l’objectif premier de cet empoissonnement est bien de mettre en relation directe les poissons natifs du lac avec ceux fraîchement déversés, de manière à faciliter la cohabitation immédiate et optimiser l’efficacité des prochaines fraies.
A la suite de ce déversement, l’AAPPMA de Ste Eulalie s’est engagée à déverser 100 kg supplémentaires cet hiver, durant la fermeture, afin de participer elle aussi au renouveau de l’espèce sur le lac.
Ce type d’empoissonnement en poissons issus d’élevage extensif, c’est-à-dire des poissons quasi-sauvages, reste le meilleur outil de gestion pour assurer un nombre conséquent de géniteurs sur les frayères.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Depuis la création de France B.A.S.S. Nation, c’est près de 400 kilos de bass qui auront rejoint ceux déjà présents : une gestion sans précédent sur ce lac.
Bravo à toutes les personnes présentes, à l’année prochaine, pour encore plus de bass!

Empoissonnement B.A.S.S. – Parentis-en-Born 2016

Le mardi 31 janvier dernier s’est déroulé le second empoissonnement réalisé dans le cadre de France B.A.S.S. Nation.

Mission accomplie!! Nouveau record à battre : 140 kilos de black-bass d’un coup !
Comme vous le savez, France B.A.S.S. Nation a entrepris, pour son programme de « Préservation », d’empoissonner en black-bass les différents spots qui ont accueilli ses compétitions. Car le constat post-compétition est limpide et les statistiques sans appel  : sur les spots visités, les populations de black-bass sont bien implantées, cependant elles ont besoin d’un sérieux réajustement densitaire pour se reproduire normalement.
Cette année, le bureau a donc choisi de collecter une partie de l’argent des inscriptions et s’est adjoint le concours d’un mécène privé pour l’événement, la société SDBG via son Président Bruno Dutrain.
En tout, c’est 2 650 € qui ont permis d’acheter un peu plus de 140 kilos de black-bass en âge de se reproduire. L’AAPPMA de Parentis qui accueillait l’événement a complété pour atteindre les 2 850 € correspondant aux 150 kg commandés. Elle a en outre réalisé les demandes, rempli toutes les obligations administratives nécessaires , et mis à disposition ses bateaux et son personnel pour le jour J.

N’y allons pas quatre chemins, 150 kilos en une seule fois, c’est tout simplement le plus gros empoissonnement en black-bass que le lac ait jamais reçu ! Et chacun espère faire bien plus l’année prochaine pour atteindre l’objectif de 300 kilos que s’est fixé le bureau.

Ce diaporama nécessite JavaScript.


Les poissons ont été répartis sur les principaux spots du lac : environ trente kilos ont été déversés au nord, sur la commune de Biscarrosse. Trente kilos ont également été déversés sur la commune de Ste Eulalie en Born, où bon nombre de bass avaient été capturés lors de la compétition. Le reste a été dispatché sur trois autres parties du lac que nous ne divulguerons pas, ainsi qu’à Parentis où l’AAPPMA inaugure une nouvelle réserve temporaire.

Tous les bénévoles sur place se sont félicités d’une telle initiative et remercient encore la société SDBG, mécène très impliqué au sein de B.A.S.S..
A nouveau nous vous adressons un grand MERCI!!

L’équipe France Bass Nation 🇫🇷

Empoissonnement B.A.S.S. – Fongrave 2016

Comme promis, France B.A.S.S. soutient les populations de poissons.

Vendredi 9 Décembre 2016 a eu lieu sur la rivière Lot, en présence d’un responsable de la fédération 47 et des présidents des AAPPMA de Fongrave – Monclar, de Sainte Livrade sur Lot et de Casseneuil, l’empoissonnement en black-bass rendu possible grâce à la première compétition « B.A.S.S. – Fongrave 2016 » qui s’est déroulée sur le Lot en Octobre dernier.

Merci à ces gestionnaires de participer et de faire vivre ce projet autour de ce fabuleux poisson de sport et d’avenir qu’est le black-bass.
Si vous ne savez pas où prendre votre permis 2017, n’hésitez pas à choisir l’une de ces AAPPMA afin de soutenir leur travail en faveur du black-bass.

Ce diaporama nécessite JavaScript.


B.A.S.S. a bien compris que la compétition doit servir le milieu et non l’inverse.

Dès février 2017 aura lieu le même type d’empoissonnement sur le Lac de Parentis qui nous a accueillis lors de la première manche B.A.S.S. – Parentis 2016.

Au final, ces deux dates auront permis à environ 250kg de black-bass de rejoindre ces deux sites, et ce dès la première année de compétition!

Ces poissons sont le fruit du travail de tous :

  • Les gestionnaires qui nous accueillent et permettent d’organiser des compétitions,
  • Les entreprises qui nous soutiennent,
  • Les adhérents à B.A.S.S. et les compétiteurs.

A vous tous, un grand MERCI!!

L’équipe France Bass Nation 🇫🇷

B.A.S.S. : Quand « Compétition rime avec Protection »

Et si nous cultivions de l’Avenir ?History

La compétition doit être bénéfique aux populations de poissons.

A France BASS Nation, nous en sommes convaincus.

Le format proposé est en mesure de protéger et d’offrir bien plus de poissons qu’il n’en sollicite. Le succès planétaire de « la recette B.A.S.S. » est plein d’enseignements ; cette méthode démontre au monde que « Compétition » rime avec « Protection ». Lors des prochaines compétitions, il sera nécessaire de peaufiner l’image de la pêche en sacralisant la protection.

Les buts clairement affichés des compétitions B.A.S.S. sont en premier lieu de faire se rencontrer le monde du business pêche (les marques, les compétiteurs) et le monde de la gestion halieutique (les AAPPMA, les FDAAPPMA) et dans un second temps de débloquer des financements pour des empoissonnements massifs en black bass.

Le black bass est une espèce emblématique de cette nouvelle façon de pêcher, sportive et ludique, une pêche qui donne le goût de la nature aux plus jeunes, une pêche respectueuse qui donne envie de la protéger.

Ensemble, préservons, protégeons et multiplions les poissons en participant à France B.A.S.S. Nation !

Conservation Tank

Black Bass France

LogoBBF2006-hi-def-detoure-apres

BLACK BASS FRANCE est le plus gros club de France. Il poursuit les buts suivants :

– Favoriser l’expansion du Black Bass en France.

– Protéger les populations de black bass existantes.

– Protéger la faune et la flore.

– Encourager de nouvelles méthodes de gestion piscicoles.

L’expertise de B.B.F. auprès de France B.A.S.S. Nation est primordiale. C’est B.B.F. qui encadre toute la partie préservation. Aussi, aucun évènement n’aura lieu sans son autorisation et son conseil.